Nos clients sont très exigeants. C’est pourquoi nous réalisons des tests approfondis
Qui reste Très Souple après 120 Jours à 155° C ?

Qui reste Très Souple après 120 Jours à 155° C ?

Nos clients sont très exigeants. C’est pourquoi nous réalisons des tests approfondis. Et nos procédures de test tesa pour les fixations adhésives sont stricts.



Le bon adhésif, combiné au bon support, peut faire beaucoup de choses. Il doit le faire aussi puisque le ruban adhésif final est nécessaire pour l'éventail d’exigences la plus large possible. Elles peuvent être parfois particulièrement extrêmes. Notre ruban adhésif doit notamment faire ses preuves dans les applications industrielles, démontrer que les différents types proposés sont en mesure de remplir leurs fonctions avec fiabilité, et ce dans les conditions les plus défavorables résistant pendant des décennies.

Notre valeur ajoutée : Tester la résistance du ruban et de l’adhésif

RandD_Laboratory-001_300dpi
RandD_Laboratory-001_300dpi

Les rubans adhésifs doivent faire leurs preuves avant d’être prêts à parcourir le monde et notamment sur les supports et dans les conditions d'usage prévus. Nous employons des procédures de test tesa définies et éprouvées pour vérifier si un ruban adhésif fait ce que nous avons promis. Plus de 200 procédures de test différentes sont utilisées dans notre propre laboratoire de recherche et développement. Avant qu’un produit ne soit prêt pour son usage réel, il doit être intégralement contrôlé. Au cours du test de ruban adhésif, il doit suer, geler, s’étirer, résister au frottement ou même être soumis au feu.

Certains rubans adhésifs doivent résister à des températures de -40° C à +150° C, avec une humidité entre 25 et 95 pour cents dans des chambres spéciales à atmosphère contrôlée, c'est, par exemple, un test tesa qui est utilisé pour les produits regroupant les câbles dans le secteur automobile. Un tel faisceau de câbles groupé avec un ruban adhésif spécial doit être toujours flexible, et ce même après 3 000 heures de chaleur extrême de façon à ce qu’il ne rompe pas, une exigence de base pour maintenir la longue durée de vie d’une voiture.

global.read_more

Le degré de difficulté « expert » dans le test tesa

Au cours du test de l'épreuve de chute à partir d'une tour, le ruban adhésif doit résister à l’impact de poids très lourds
Au cours du test de l'épreuve de chute à partir d'une tour, le ruban adhésif doit résister à l’impact de poids très lourds

De nombreux rubans adhésifs comme les rubans adhésifs haute performance de la gamme tesa® ACXplus ont subi des séances de torture variées. Souvent, après le test en interne, d’autres tests suivent dans des laboratoires extérieurs, par exemple, dans le laboratoire de l’entreprise de certification internationale UL (Underwriters Laboratories) pour le tesa® ACXplus.

24 heures sous l’eau, 96 heures à 35° C, encore 8 heures à –35° C, 120 jours de stockage à 155° C, voici les exigences notamment auxquelles notre ruban adhésif haute performance doit satisfaire. Les tests des rubans adhésifs sont répétés plusieurs fois avant un autre test de résistance au cisaillement dynamique et encore 7 jours de stockage à 60° C. Le tack extrêmement élevé du ruban adhésif a réussi tous les tests.

Cela a été encore plus chaud pour le produit tesa® ACXplus au laboratoire de la Société pour l’Institut de Recherche en Matériaux et d’Essais [Gesellschaft für Materialforschung und Prüfungsanstalt für das Bauwesen] à Leipzig. Des panneaux légers en aluminium qui ont été fixés avec du tesa® ACXplus 7078 ont été enflammés durant l’essai au feu. Le ruban tesa a résisté aux flammes de façon exceptionnelle au cours du test de composant et été certifié « C – s2, d0 » pour la classe de sécurité au feu. Cela signifie que : il peut très difficilement être enflammé ; presque aucune fumée ne se développe ; et le matériau inflammable ne s’égoutte pas.

global.read_more

Humidité, cyclone et tremblements de terre

Un autre aspect important pour l’utilisation d’un ruban adhésif est la résistance mécanique de la fixation adhésive. C’est l’objectif des tests des rubans, comme ceux réalisés par l’Institut de Technologie des Fenêtres [Institut für Fenstertechnik] à Rosenheim (ift), l’Architectural Testing Inc. aux Etats-Unis ou l’Université James Cook Australie. Les tests incluent la résistance au vieillissement, la résistance aux rayons UV, la perméabilité à l’eau et la résistance aux solutions salines ou aux substances chimiques. Par-dessus tout, la préservation du tack avec l’exposition à l’humidité, à la pluie et à la neige, aux conditions et fluctuations climatiques extrêmes ainsi qu’aux impacts mécaniques extrêmes est testée sur les points d’adhérence. Et il y a des bancs d’essai spéciaux pour les exigences spécifiques. Par exemple, des tests de vents forts et de cyclones sont conduits en Australie. Ils sont mis au point pour déterminer si les fixations adhésives sur des façades sont en mesure de résister aux pires vents ayant la force d’une tempête.

Les exigences relatives au ruban dans le laboratoire d’essais du DICTUC, l’Institut d’essai des matériaux de l’Université Catholique de Santiago du Chili, les mettent tout autant au défi. Les éléments de façade dans lesquels du verre thermique a été fixé dans des cadres aluminium avec du tesa® ACXplus ont été sérieusement secoués lors d’une simulation de tremblement de terre. Au cours de ce test tesa, les rubans adhésifs dans le système de façade composé de verre et d’aluminium ont résisté à des secousses qui étaient, à leur maximum, jusqu’à 60 pour cent plus intenses que le tremblement le plus sévère enregistré à ce jour au Chili. Avons-nous encore besoin de répéter que, oui, tesa est vraiment costaud ?


Tous les articles sur le sujet